nightschool

NIGHT SCHOOL

de C.J. Daugherty

(traduction française de Cécile Moran)

Logo R Robert laffont

 

Tout l’univers d’Allie Sheridan menace de s’effondrer. Elle déteste son lycée. Son grand frère a fugué. Et elle vient de se faire arrêter par la police pour vandalisme. Une fois de plus. C’en est trop pour ses parents qui décident de l’envoyer loin de Londres et de ses mauvaises fréquentations, dans un internat perdu dans la campagne et au règlement quasi militaire. Avec son architecture gothique et son personnel en livrée, l’école privée Cimmeria semble tout droit sortie d’une autre époque. On y travaille dur. Ni les ordinateurs ni les téléphones portables n’y sont autorisés. L’établissement est fréquenté par un curieux mélange de surdoués, de rebelles et de fils de millionnaires. Mais, contre toute attente, Allie s’y plaît.Elle se fait des amis et rencontre Carter, un garçon solitaire et ténébreux, aussi fascinant que difficile à apprivoiser…


Peu après son arrivée, cependant, des événements étranges commencent à se produire : Allie est attaquée dans le parc, des élèves inscrits à la très secrète et très fermée « Night School », dont les activités demeurent un mystère pour qui n’en fait pas partie, rentrent blessés de leurs activités. Pire, le soir du bal, une camarade est assassinée de façon horrible… Allie prend alors conscience qu’il se joue à Cimmeria des choses beaucoup plus obscures que ce qu’on veut bien lui révéler. Ses camarades, ses professeurs, et peut-être même ses parents, lui cachent d’inavouables secrets.

Cernée par les mensonges et le danger, Allie devra rapidement choisir à qui se fier.


Bonus offert par la maison d'édition : le chapitre 0.1 (à lire avant d'entamer le roman) est disponible ici



Allie est une adolescente londonienne perturbée et perturbante . Depuis que son grand frère a disparu de sa vie , elle cumule les bêtises petites et grandes ...et ça finit forcement mal ! Ses parents finissent par l'envoyer en pensionnat (en plein été ! autant dire la fin du monde pour une ado ). Pensionnat qui se révèle être une école privée ultra stricte, totalement isolée dans la campagne anglaise, et où toute technologie est bannie : Cimmeria .

Et Cimmeria .. wouah ! c'est pas rien comme "école" .. un immense manoir, de vieilles pierres, des endroits mystérieux, une ambiance "autre siècle" qui pèse dans les lieux , autant dire que l'endroit est bien choisi pour cette intrigue !

L'auteur prend son temps pour planter le décor (et quel décor !), installer ses personnages, faire transparaitre (ou pas) leurs diverses personnalités , il s'agit d'un premier tome, donc le début est assez lent, mais non dénué d'interêt .

La lecture avance doucement mais sûrement, et là commencent les ennuis ...dans Cimmeria évidemment (je ne rentrerais pas dans le détail des rebondissements pour laisser le plaisir de la découverte ), mais pour le lecteur aussi, parce qu'il est impossible de s'empêcher d'échafauder mille théories, s'imaginer que tel ou tel personnage n'est pas si gentil (ou pas si méchant), totalement impossible .Les pages avançant les théories se renversent , s'inversent , se bousculent ...j'avoue avoir pris beaucoup de plaisir à cogiter pendant ma lecture (ce qui ne m'arrive plus guère , je suis souvent déçue de trouver les intrigues des romans que je lis trop "limpides" ) . Si Allie ne sait plus qui croire, en qui avoir confiance, ce fût aussi mon cas.

L'auteure a su distiller suffisamment de suspens, d'intrigues, quelques bribes de réponses, mais jamais trop, le tout saupoudré à la sauce romance (parce que bien entendu dans une école emplie d'adolescents il y a forcement quelques romances qui se font et se défont, même dans un cadre aussi austère et flippant que celui de Cimmeria)

En tout cas j'ai beaucoup apprécié cette lecture ,j'ai dévoré ce pavé en quelques heures sans discontinuer. Et j'ai bien fait de ne pas lire trop de choses sur ce livre sur la blogosphère pour conserver un maximum de découvertes et de suspens (bien que j'ai lu sur un billet le "genre" du livre ... seule semi-déception , je crois que j'aurais préféré le découvrir par moi même , tant pis pour moi , la curiosité vous savez ce qu'on en dit hein ? )

 

Un bon point pour la couverture très jolie, sans fioritures, simple mais attirante. (et pourtant je ne suis pas très photo pour les couvertures , mais là elle est réussie) , la police d'écriture choisie pour le titre me plait aussi.

J'ai beaucoup apprécié la plume de l'auteure, fluide et agréable, mise en valeur par une bonne traduction. (ça mérite d'être dit)

J'aime bien moins devoir attendre autant pour retrouver Allie, ses amis et ses ennemis, Cimmeria, ses complots et ses mystères...tant de mois à patienter (le tome 2 sortirait début 2013)

Apparemment Night School serait le premier tome, non pas d'une trilogie (c'est la mode des trilogies) mais d'une série de 5 tomes ... 5 oui ...et dire qu'il va falloir attendre entre chaque...mais si l'auteure nous embarque comme dans ce premier tome alors ça en vaudra largement la chandelle !

 

A bientôt Cimmeria !



 


 


(à venir le billet sur ma lecture de Starters de Lissa Price)

starters