DSCN7615

Quelle épique époque opaque !

de Anne Pouget, illustré par Nancy Peña

Editions Casterman

 

DSCN7616

 

Épique ?


Quand Merlin l'Enchanteur lui-même vous appelle au secours, il y a forcément du mouvement,

de l'action, des bagarres... c'est épique quoi !

Époque ?


Le temps jadis, quand de preux chevaliers comme Philibert galopaient dans la campagne pour mener des quêtes exaltantes...

Opaque ?


Absolument ! L'époque était confuse, trouble, obscure...

tout comme le cerveau de Cornebulle, l'écuyer de Philibert.



Le Moyen Age... comme vous ne l'avez jamais vu !

 

Ce roman est un petit OVNI littéraire !

Hors du commun de ce que l'on retrouve en ce moment dans la littérature jeunesse,

il nous embarque dans une aventure totalement extravagante.

Merlin, grand Mage de son époque, s'est fait voler ses fautes d'orthographe,

lors de la rédaction de son grimoire, par un petit génie : le maléfique Titivilus.

Impossible de laisser le Monde découvrir le niveau (plus que moyen) d'orthographe de Merlin.

Sa réputation, son honneur, seraient entâchés !

(Sans parler du Diable-D'en-Bas...qui fait expier chaque faute à son propriétaire...)

 

"-Est-ce qu'on pense à la même chose ? demanda Philibert.

-Si on peut appeler ça penser ! Répondit Cornebulle.

J'ai la cervelle aussi machouillée qu'une huître passée à la moulinette !

Mais dîtes-moi, doux maître, ce à quoi je suis censé penser et je vous dirais si je pense pareil."

 


Voilà le Chevalier Philibert et son fidèle écuyer Cornebulle,

partis dans une quête pour le moins rocambolesque !

Les jeunes lecteurs seront ravis d'entrer dans la forêt de Brocéliande,

de découvrir Arthur, Tristan et Iseut, le St Graal, des farfadets, de la magie,

bref, de se plonger dans une ambiance "Moyen-Âge et Légendes",

tout en étant titillés par l'humour et les jeux de mots mordants de Anne Pouget.

Les illustrations de Nancy Peña, qui ornent les débuts de chapitres,

apportent une touche médiévale supplémentaire à l'ensemble.

 

Un roman plein d'humour, et très sympathique !