DSCN9085   DSCN9093

De chouettes lectures à glisser dans la valise de vacances de nos ados :

Du sérieux, de la réflexion, du touchant, du frais, du léger,

du sincère, de l'attendrissant, du dramatique...

Des mots, des textes, pour tous les goûts !

 

(Les âges donnés ici ne sont qu'indicatifs,

à vous de voir en fonction de la maturité du jeune lecteur à qui est destiné le livre,

du sujet de fond, de ses capacités de lecture et de compréhension et de ses envies)

 

 

 

DSCN8927

Rouge Tagada

de Charlotte Bousquet, illustré par Stéphanie Rubini

Gulf Stream Editeur

 

 DSCN9215

"Elle était dans ma classe. Quatrième D. D comme déconne, délire, débile, dévergondé, début, douleur, douceur aussi. Il y avait tout ça, chez nous. Des pimbêches qui riaient trop fort, des timides, des bébés sages, des filles toutes fières de se comporter en femmes et des garçons qui ne savaient plus comment fonctionnaient leurs mains ni leurs pieds. Il y avait aussi les Jade et les Benjamin, les bons copains toujours là en cas de coup de blues à la récré, toujours prêts à refaire le monde et jouer aux cancres au lieu d’aller en perm. Mais il n’y avait qu’une Layla."

DSCN9217

 C'est le jour de la rentrée que Alex a rencontré Layla. Mais il aura fallu que la prof de français,

propose à sa classe d'aller voir une pièce de théâtre, le célèbre Roméo et Juliette,

pour que Layla et Alex se parlent, qu'elles apprennent à se connaître.

Les deux jeunes filles deviennent rapidement amies, plus vite encore, amies inséparables, fusionnelles.

Jusqu'à ce que Layla rencontre un jeune garçon, et ne fasse qu'en parler.

Alex, a le coeur en miettes, a l'âme déchirée, chaque fois qu'elle entend parler de lui.

La jalousie d'Alex envers ce garçon, va être révélatrice de ses sentiments,

Alex est amoureuse de Layla, mais Layla ne le sait pas...

 

Un superbe petit roman graphique !

Autant pour la qualité de l'édition de l'ouvrage, une couverture au revêtement doux,

d'un beau rouge vif, une tranche assortie, un beau papier épais, mais aussi pour la grande qualité du contenu.

Les mots de Charlotte Bousquet sont tendres et touchants, tout en pudeur,

 

les illustrations de Stéphanie Rubini sont vives, pleines d'enthousiasme, de fraîcheur,

comme les deux jeunes filles de ce roman, elles répondent subtilement au texte.

Le duo signe là une jolie, mais amère histoire, sur les premiers émois amoureux,

l'amitié fusionnelle, la quête d'identité sexuelle, l'homosexualité féminine, les sentiments non partagés.

Un roman tout en finesse, à faire découvrir dès 14 ans.

 

 

DSCN8924

Le garçon qui volait des avions

de Elise Fontenaille

Editions du Rouergue

 

C'est l'histoire de Colton Travis Moore, ce jeune américain, poursuivi par des dizaines de policers,

par le FBI, pourchassé par les habitants du coin, que nous conte Elise Fontenaille.

Mais qu'avait-il fait pour s'attirer les foudres de toute la population ?

Il avait huit ans lorsque des policiers l'ont arrêté, menotté, traîné dans leur voiture jusqu'à la caravane de sa mère,

sûrs de leur fait, un garçon comme lui ne pouvait pas avoir un vélo si beau, il l'avait volé ils en étaient certains.

Mais voilà, ce vélo, sa mère le lui avait offert, un des rares cadeaux qu'elle lui ai fait.

Et le jeune Colton du haut de ses huit ans en veut tant à ces hommes arrogants qui l'ont humilié,

qu'il le dit haut et fort : il va leur faire la guerre aux flics !

Né d'une mère alcoolique, d'un père drogué et violent, qui tenta même de l'étrangler,

vivant dans une caravane isolée, il avait peu de chances de s'en sortir indemne, le jeune Colton.

D'abord quelques larcins, comme dans sa propre école, ou dans le congélo des voisins,

puis il a enchainé avec des vols plus conséquents qui l'ont envoyé en foyer.

Mais l'oiseau s'est envolé...

Et à continué à gravir les échelons vers le non-retour.

 

L'histoire vraie d'un adolescent, fugueur, vivant seul dans les bois, mais libre,

qui non seulement volait de la nourriture, des cartes bancaires, des voitures, des bateaux... des avions !,

mais échappait, telle une anguille moqueuse, aux forces de police lancées à ses trousses.

Un récit très court, mais fort et qui m'a touché.

 

 

DSCN8923

Les yeux de Lisa

de Karine Reysset

Ecole des Loisirs - Collection Medium

 

 

Qui est ce garçon, beau, mystérieux, qui attire le regard de Manon ?

La jeune fille découvre bien vite qu'il s'agit en fait de Lisa, une jeune fille, cette découverte la bouleverse,

mais Manon continue de se rapprocher de Lisa, doucement, patiemment.

Leur amitié vogue sur un fil, celui des mensonges de Lisa, pour qui la vérité,

l'entière vérité, semble douloureuse, et non dévoilable.

Et pour faire naître un sourire sur le visage de son amie, Manon organise une virée,

un plan "camping", sur la côte normande, pour que Lisa voit la mer, pour qu'elle goûte à l'insouciance.

Se sont jointes à elles, Clémentine, une voisine de leur âge, et Ambre, la cousine de Manon,

seule jeune fille majeure de ce quatuor.

Mais la virée va être chamboulée par Ambre, qui sans hésitation, lâche les trois autres,

en descendant à un quai de gare rejoindre son petit ami.

Les trois jeunes filles, prises au dépourvu, et sur la promesse de Ambre de les rejoindre,

continuent le voyage qui les mène vers des vacances, dont elles ne reviendront pas indemnes.

 

"Les yeux de Lisa" est un roman fort, particulièrement touchant, on ne peut rester insensible,

face à ce qui arrive à ces jeunes filles, face à leurs fêlures, leurs peurs.

En filigrane, l'auteur aborde, avec justesse et délicatesse, des sujets forts, et sensibles,

tel que l'inceste, la souffrance psychologique, l'ambiguité des sentiments, et la force de l'amitié.

Un roman à découvrir dès 13/14 ans.

 

DSCN9087

Seuls en enfer !

de Hubert Ben Kemoun

Editions Flammarion

 

 « Elle n'a plus de larmes, tant elle en a versé. Plus de voix, à force d'avoir appelé à l'aide. L'homme ne prononce pas un mot, semble blindé contre ses insultes, contre ses suppliques et contre ses hurlements.

Elle n'est sûre de rien.

Pas même d'être encore en vie, et si elle l'est, pas même d'être encore vivante dans l'heure qui suivra. »

 

Trois personnages dont les vies se percutent.

Pélagie, jeune fille de 16 ans, est déjà orpheline, elle a perdu ses parents trois ans plus tôt,

et depuis vit chez sa tante, une femme aimante et tendre, qui lui fait reprendre goût à la vie.

Arturo, est un jeune garçon du même âge que Pélagie, ils ont été dans le même lycée,

où il collectionnait les conquêtes, mais lui, a pris la tangente et a tout plaqué,

aux études il a préféré la vie active, en attendant mieux il est livreur de pizzas...

Fabio Angst, est un homme perturbé, un accident de voiture a emporté sa femme,

et lui a valu des mois d'hôpital et une mémoire totalement ravagée.

 

Ce sont ces trois personnages que l'on suit tour à tour dans ce récit.

Hubert Ben Kemoun signe là un récit court, rythmé et puissant !

Un très bon roman à faire découvrir dès 14 ans.

 

 

DSCN9088

On n'a rien vu venir

de Anne-Gaëlle Balpe, Séverine Vidal, Sandrine Beau, Clémentine Beauvais,

Fanny Robin, Agnès Laroche, et Annelise Heurtier

Illustré par Aurore Petit et préfacé par Stéphane Hessel

Editions Alice Jeunesse

 

"Des manifestations de liesse populaire ont lieu dans tout le pays :

le Parti de la Liberté a gagné les élections...


Mais, très vite, le nouveau pouvoir exclut tous ceux qui s'éloignent un tant soit peu de la norme - les "mal-habillés", les "trop-fonçés", les "pas-assez-valide"...- et instaure des règles de plus en plus contraignantes : une heure de lever obligatoire pour tous, des jours de congés fixes, des choses que l'on ne peut pas dire, faire, manger ou porter... La liste des nouvelles lois et prohibitions s'allonge, les contrevenants sont traqués et des caméras de surveillance sont installés dans certains domiciles.


Comment en est-on arrivé là ?"

 

Ce roman à 7 voix, 7 plumes féminines, nous prend au dépourvu, il nous présente 7 familles d'un même quartier,

et les conséquences des résultats de cette élection sur chacune.

Ce parti qui sous couvert du mot "Liberté", est en fait un parti totalitaire, et liberticide.

Et le pire c'est ... qu' "on n'a rien vu venir"

 

C'est très bien écrit, c'est simple mais efficace, ça n'est ni mièvre ni moralisateur,

aucune solution toute faite, juste l'espoir et la rebellion qui couvent en chacun de nous,

et en lesquelles il faut croire pour faire changer les choses quand elles sont inacceptables.

 

Ce livre est préfacé par Monsieur Hessel, Résistant, puis Diplomate,

il a participé à l'écriture de la Déclaration universelle des Droits de l'Homme, et est l'auteur de "Indignez-vous !"

 

Un roman fort, un coup de coeur, à faire découvrir dès 11 ans.

 

 

DSCN9089

Le bébé tombé du train

de Jo Hoestlandt, illustré par Andrée Prigent

Oskar Editions

 

Anatole est un vieil homme solitaire, il vit dans une maison en bordure de voie ferrée,

où passent chaque jour des trains, fermés, mais ça ne l'interesse pas, ça n'est pas son affaire.

Un jour dans son jardin, il trouve un tout petit bébé

"Le bébé tourna la tête vers lui, et le regarda. Ses yeux étaient noirs comme le fond d'un puits,

avec, au milieu, une toute petite étoile d'or. "

DSCN9206

Et le bébé sourit à Anatole.

Le vieil homme s'attache très vite à ce petit miracle tombé dans son jardin,

et décide de prendre soin de lui, de l'élever, de lui donner un nom.

Le petit grandit, entouré de l'amour immense et de la patience d'Anatole, mais un jour,

il fit la rencontre d'une femme, le long de la voie ferrée.

Une femme aux traits ternes et fatigués, portant la trace une étrange étoile sur sa veste,

mais au regard noir profond, le même que celui du petit garçon.

 DSCN9213

 

Un roman fort et particulièrement touchant, délicatement illustré par Andrée Prigent,

qui a choisi judicieusement le trio de couleurs, noir-blanc-jaune, pour cet ouvrage.

À noter que ce roman, de par son récit qui ne parle de la guerre qu'en filigrane,

gagne à être complété d'une discussion avec un adulte, ou d'une lecture plus documentaire,

sur la guerre de 1939-1945.

 

À découvrir dès 10/11 ans

 

 

DSCN8925

La fille aux cheveux d'encre

de Annelise Heurtier, illustré par Princesse Camcam

Editions Casterman Jeunesse

 

Timothée est un jeune garçon qui, lors d'un énième déménagement, se retrouve à changer de collège.

Être le nouveau de la classe, n'est pas ce qu'il préfère.

"Quand je suis entré, je l'ai tout de suite remarquée.

Dans la classe, on aurait que tout était gris et blanc, sauf son pull rouge et elle dedans.

Elle avait d'épais cheveux qui coulaient comme de l'encre sur ses épaules et quelque chose de très étrange,

qui me donnait envie d'aller vers elle alors qu'elle semblait très distante."

Mais il avait à peine aperçu Chine qu'il était déjà sous son charme.

Leur amitié a débuté simplement, leur histoire d'amour tout aussi naturellement.

Mais cet amour-amitié, est un peu bancal, égratigné par les mensonges de la belle Chine.

Chine qui cherche l'attention, le regard, que ses parents ne lui donnent pas,

Chine qui s'invente une vie, qui teste l'amour de Timothée, n'hésitant pas à le mettre dans l'embarras...

 

Un petit roman agréable, une histoire qui mêle avec finesse et délicatesse,

les premiers émois amoureux, le manque cruel d'attention, la découverte de l'autre,

la confiance en l'autre, la différence de culture et de milieu social, et l'amitié.

À découvrir dès 10/11 ans.

(À noter : si le niveau de lecture est très facile, le sujet lui est un peu plus complexe)

 

 

DSCN9099

Série "Les filles au chocolat"

Tome 1 : Coeur Cerise, Tome 2 : Coeur Guimauve, Tome 3 : Coeur Mandarine

Tome 3 1/2 : Coeur Salé, Tome 4 : Coeur Coco

de Cathy Cassidy

Editions Nathan

 

Résumé du tome 1 "Coeur Cerise"

"Cherry, 13 ans, et son père Paddy s'installent en Angleterre chez Charlotte, sa nouvelle compagne qui a quatre filles : Coco, 11 ans ; les jumelles Summer et Skye, 12 ans, et Honey, 14 ans. Cherry est ravie de faire partie d'une famille nombreuse. Mais, à peine arrivée, elle craque bien malgré elle pour Shay, le petit copain de Honey. Voilà qui ne va pas arranger la cohabitation déjà difficile avec Honey, la seule à ne pas accepter l'arrivée de son nouveau beau-père ! Alors que tous participent à la création d'une fabrique artisanale de chocolats, Cherry se retrouve partagée entre l'affection pour ses nouvelles sœurs et le charme irrésistible de Shay..."

 

Ces cinq romans, nous emportent auprès de cinq soeurs, chacune ayant son propre tome,

chacune des filles a son propre caractère, ses propres envies, aspirations,

et on les suit tour à tour avec grand plaisir dans leur histoire de famille recomposée,

dans leurs histoires de coeur, de manque de confiance en soi...

Des lectures légères, sucrées, acidulées, parfaites pour s'aérer l'esprit !

 

À noter, le tome 3 1/2 est consacré au jeune garçon qui fait battre le coeur de deux des soeurs : Shay.

Je reparlerais plus longuement de cette saga, dans des chroniques à part entière, sous peu.

À découvrir dès 12 ans.

DSCN9097

 

 

DSCN8816

Une guitare pour deux

de Mary Amato

Editions Nathan

 

"La mère de Tripp lui a confisqué sa guitare tant qu'il ne sera pas plus sociable et meilleur élève. Le matin de la rentrée, Tripp décide d'emprunter en cachette la vieille guitare du lycée. Lyla, quant à elle excellente élève et musicienne hors pair, a besoin de s'entraîner pour ses concerts de violoncelle. Les deux adolescents doivent occuper la même salle de répétition du lycée, Tripp les jours impairs, Lyla les jours pairs. Ils entament une correspondance, d'abord acide puis plus complice, en se laissant des petits papiers dans la salle. Bientôt le guitariste rebelle et la violoncelliste sage que tout oppose se retrouvent autour de leur passion commune : la musique. Cette relation intense leur apprendra à se découvrir eux-mêmes et les aidera à traverser les pires drames…"

 

En abordant ce roman, je m'attendais à une romance adolescente,

pleine de bons sentiments dégoulinants, un peu d'humour, arrosés d' un peu de superficialité.

Me voilà dans l'embarras, car il n'en est rien !

"Une guitare pour deux" est un roman moderne, nous faisant découvrir deux personnages, aussi complémentaires qu'opposés.

Lyla est une talentueuse musicienne, violoncelliste (mais ayant d'autres cordes à son arc),

sur les épaules de laquelle repose une pression parfois bien trop grande.

Tripp est un jeune guitariste passionné, mais mal compris, il se renferme sur lui-même,

et sur son instrument, depuis le décès de son père.

Pour pouvoir s'entraîner au lycée, ils vont devoir partager la même salle de répétition,

Lyla les jours pairs, Tripp les jours impairs.

Très vite les deux musiciens vont échanger quelques mots acides, via petits papiers interposés.

Mais cette correspondance, va s'étoffer petit à petit, moins cinglante, plus personnelle,

partage de sms, de mails, de petits mots, où les deux jeunes gens se dévoilent, petit à petit.

 

J'ai été surprise par ce roman !

Un mélange idéal pour l'été : léger, frais et touchant.

 

 

 

DSCN8817

Ma vie toute pourrie

de Jenny Smith

Editions Nathan

 

 "Je m’appelle Sam Wallis, j’ai 13 ans, et aujourd'hui, ma vie est… toute pourrie. Gemma, ma meilleure amie du monde entier, vient de déménager à des millions de kilomètres. Avec elle, je rigolais, je faisais des listes de « points positifs/ points négatifs », et j'assumais mes sweats roses avec des chevaux. Maintenant qu’elle est partie, tout ce que je faisais me semble nul et puéril et j’en arrive à me demander si ce n’est pas moi qui suis nulle et puérile. Surtout depuis que je me suis ridiculisée à vie devant David Matthieson, alors qu’il m’avait souri (!!!) Bref, je vous l'avais bien dit, ma vie est toute pourrie…"

 

Sam est une jeune fille pétillante, drôle, un peu naïve et pleine d'énergie,

qu'on prend plaisir à suivre dans ce roman, non pas dans des aventures palpitantes ou dramatiques,

mais dans sa petite vie quotidienne, avec ses aléas, faite de chats avec sa meilleure amie Gemma,

partie vivre à l'autre bout du monde, de rires, de jalousie, d'incompréhension,

d'une mère au bord du pétage de plomb qui prend une pause sous forme de croisière improvisée,

laissant fille, fils et mari en plan,

de manque de confiance en soi, de doutes, d'amours adolescentes,

le tout sur un ton très humoristique, frais, et léger, parfait pour une lecture d'été !

 

Vous voilà arrivés à la fin de ma sélection de petits livres à glisser dans la valise de nos ados,

je vous invite à aller découvrir la sélection de ma complice du très chouette blog : Butiner de livres en livres


 Sa sélection pour les ados :

Vue_d_ensemble

 

 

Mes sélections pour les 6/10 ans, et sur le thème des "Vacances" ? Clic sur les photos ci-dessous :

88317757_p   88631617_p

 

celle pour les petits :

88720157_p



 

Celles de ma complice ci-dessous :

livres_s_lection_6___11_ans_vue_d_ensemble   En_vacances_vue_d_ensemble

 vue_d_ensemble

 

Bel été à tous !