DSCN3266

Maman Chonchon

de Christine Naumann-Villemin, illustré par Marianne Barcilon

Editions Kaleidoscope

 

DSCN3269   DSCN3272

"Il était une fois trois petits cochons qui vivaient très heureux chez leur maman.

Un matin, au petit déjeuner, alors qu'elle leur préparait de délicieuses tartines, Maman Chonchon leur déclara :

Mes choupinoux , mes doudoux, mes trésors, il est temps d'aller découvrir le vaste monde

et de vous construire votre propre maison. Snifff...

Les cochonnets protestèrent mais leur mère insista :

Mes amours, il le faut ! Mais je viendra vous voir souvent dans votre petit chez vous, promis !"

DSCN3273   DSCN3274

Après une provision de bisous, et avec un sac bien garni de provisions,

les trois frères s'en allèrent de chez leur maman.

Tous trois étaient de caractère différents : le premier était si couvé par sa maman, qu'il était plutôt

du genre paresseux, il se contenta d'une maison bâtie à la hâte, faite seulement de paille.

Le second, était déjà un peu plus dégourdi, mais point trop, il choisit de belles branches

pour monter sa cabane. Le troisième avait un tempérament plus affirmé, il était plus autonome aussi,

il construisit la maison la plus solide, celle de briques et de ciment.

 

Le loup n'avait rien manqué de ce déménagement impromptu !

Il comptait bien croquer du cochonnet au déjeuner...

En commençant par celui qui lui semblait le plus simple à berner : le cochon à la maison de paille.

Evidemment, arrivé devant la frêle maison, il menaça de sa grosse voix son futur repas.

Mais il ne s'attendait pas à voir arriver Maman Chonchon, toute guillerette,

qui lui parla bien gentiment, et le prenant pour un ami de ses fils, lui proposa de repasser le lendemain.

 

DSCN3275   DSCN3276

Le lendemain, le loup tenta sa chance auprès du second frère, celui à la cabane de bois.

Mais voilà que Maman Chonchon s'en mêla encore, toujours aussi gentiment,

et l'invita carrément à déjeuner avec ses trois fistons le dimanche, dans la dernière maison !

Quelle aubaine ! Quatre cochons près à croquer, et point de ruse à inventer pour entrer !

Alors le loup accepta avec politesse, et se rendit le dimanche venu, à la maison de brique du dernier cochon...

 

A la maison, un nouveau "Marianne Barcilon et Christine Naumann-Villemin" c'est toujours une fête !

Mademoiselle-8-ans (ça y est !) qui aimait déjà les aventures imaginées par ce duo depuis

toute petite, ne s'en ai jamais lassée, elle prend toujours plaisir à découvrir leurs nouveaux albums.

Quant à la petite de 4 ans, elle découvre avec ses frère et soeurs, qui lui font régulièrement la lecture,

tous les albums parus jusque là ! Et elle adore, elle aussi.

Si en plus il s'agit d'une histoire de loup et de cochons... ça fonctionne encore mieux !

 

Petite Demoiselle de 4 ans a posé nombre de questions :

"Mais maman, la maman cochon elle ne voit pas que c'est un loup ? Elle n'a pas peur ?"

"Pourquoi le loup est si bête, pourquoi il pose des questions et qu'il ne souffle pas tout de suite ?"

"Elle est où sa maman au loup ? Il n'en a pas ?"

"Maman, pourquoi la maman cochon elle voulait que ses garçons s'en aillent ?

Moi je veux habiter avec toi pour toujours !"

 

 

Lecture vivante donc ! Et le pompon ? La chute évidemment !

Une chute en double teinte, de l'humour évidemment, comme sait si bien le faire ce duo talentueux,

mais aussi une fin "ouverte", un brin inquiétante. Une fin qui laisse place à l'imagination des petits :

Le loup est-il devenu vraiment ami avec la famille cochon, ou va-t-il profiter de leur sommeil pour les croquer tout crus ?

 

Ma plus petite a choisi dans son imaginaire de loupiote de 4 ans, que le loup devenait le

meilleur copain des cochonnets, parce que eux avaient été gentils avec lui,

alors que tout le monde le pensait seulement méchant.

Mademoiselle 8 ans a décidé de s'amuser et d'imaginer les cochons réveillés par le loup affamé,

s'enfuyant à toutes pattes, laissant le loup aux mains d'une Maman Chonchon en colère.

 

Un chouette moment de lecture-complicité partagé avec mes deux loupiotes !