DSCN1113

Le dernier voyage

de Irène Cohen-Janca, illustré par Maurizio A.C. Quarello

Editions des Eléphants

 

DSCN1114

Quel meilleur jour pour parler de ce sublime album ?

Le 20 novembre, Journée Internationale des Droits de l'Enfant, célèbrant l’adoption par l'Assemblée

Générale des Nations unies de la Déclaration des Droits de l'Enfant en 1959,

et de la Convention relative aux Droits de l'Enfant, signée elle en 1989.

Comme le rappelle si bien la postface de l'album, cette Convention protégeant les enfants

est intimement liée au Docteur Korczak et à ses petits protégés.

 

DSCN1116   DSCN1117

Varsovie, 29 novembre 1940.

La Maison des Orphelins de la rue Krochmalna est devenue silencieuse.

Ses petits occupants ont dû abandonner la belle maison blanche, qui hier encore résonnait

de leurs rires et des histoires merveilleuses inventées par leur protecteur, le Docteur Korczak.

Les allemands les ont expulsés. Leur nouvelle maison ? En plein ghetto de Varsovie.

Dépouillés de presque tous leurs biens, ils ont pourtant le plus important avec eux :

l'amitié, l'entraide, la joie d'être ensemble, leur dignité,

et les contes de Pan Doktor, qui les aime tant.

 

"C'est le même pays, la Pologne, la même ville, Varsovie, c'est tout près de la rue Krochmalna,

et pourtant l'autre côté est comme un pays étranger.

[...] Avant, c'était un quartier de Varsovie comme les autres, où tout le monde vivait ensemble.

Maintenant c'est un pays-prison, créé par les nazis pour y enfermer les juifs.

Tous les juifs, les vieux, les adultes et les enfants comme nous. Un pays minuscule pour des milliers

de gens qui n'ont plus de travail, plus de meubles, plus de pain ni de charbon."

 

DSCN1118   DSCN1119

Rarement un album m'aura bouleversé à ce point.

Au point d'avoir le ventre noué, les larmes en chute libre, le coeur serré.

Ce que nous livre Irène Cohen-Janca, de sa plume fluide tout en retenue et en délicatesse,

c'est autant une histoire intime, celle d'un homme passionné, aimant, courageux,

totalement dévoué à la cause des enfants, qu'un véritable pan d'Histoire :

les personnes juives envoyées comme du bétail dans le ghetto de Varsovie pour y attendre

la mort, que ce soit de faim, de désespoir, ou par la déportation dans les camps de concentration.

Evidemment, l'histoire est terrible, mais elle n'est pas seulement triste,

elle touche au plus profond de nos êtres, elle démontre que même dans les moments les plus sombres

certaines personnes peuvent apaiser leurs prochains, les écouter, les aimer,

sauver leur coeur à défaut de pouvoir sauver leur vie...

On (re)découvre aussi à travers cet album le combat de cet homme pour apprendre aux adultes

à respecter les enfants, les aimer, les considérer comme des personnes à part entière,

douées de parole et de raisonnement, avides de jeux, d'apprentissage et de découvertes.

Un combat qui résonne d'une façon particulière, 75 ans plus tard, puisque toujours pas remporté...

 

Les illustrations de Maurizion Quarello, habillées de sepia et de brun, offrent un regard empreint

de tendresse, de délicatesse, d'une sensibilité exacerbée, palpable.

Un bel écrin pour un très beau texte.

 

DSCN1120

Merci Docteur Korczak, pour ces enfants, pour la tendresse et l'attention que vous leur avez portée,

merci pour l'Humanité qui apprend encore (malheureusement) à aimer et protéger ses enfants.

 

Un superbe ouvrage, une histoire poignante, à faire découvrir très largement !

 

Un énorme coup de coeur pour ce merveilleux hommage

à un grand Homme et à ses enfants

coeurbois