DSCN9251

Celui qui manque

de Agnès de Lestrade

Alice Editions - Collection Tertio

 

L'été est là, avec ses promesses de fous-rires, d'envolées de notes joyeuses, de soleil et de sable chaud.

La promesse aussi pour Violette, de retrouver les bras de son Roméo...

C'est dans la joie et cet espoir de jours heureux hors du temps que sont partis la jeune fille, ses

frères et soeurs : Romarin, Marguerite, Fleur, Rose, et Moon le petit dernier, avec leurs parents.

Un trajet en voiture vers la grande bleue, des chants qui envahissent l'habitacle, et enfin la maison des vacances,

celle des grands-parents, impatients de voir leurs petits-enfants s'époumoner de bonheur en ces lieux.

Oh bien sûr être une si grande tribu ça n'est pas toujours si facile à vivre...

Mais finalement ces vacances, elles étaient plutôt très belles.

Jusqu'à ce cri, ce hurlement qui déchira l'air ce matin-là.

Jusqu'à cette vision du petit Moon, si petit, si froid, si désincarné...

Les cris de joie laissèrent leur place aux sanglots de douleur, la chaleur du soleil n'atteignait plus les coeurs,

le petit Moon a emporté avec lui les sourires de sa famille lorsqu'il s'est enfoncé dans l'eau de la piscine.

 

Mon coeur de maman a flanché en lisant ce court roman.

Mes yeux se sont embués, les larmes n'ont pu êtres retenues.

L'été ? Nous y sommes ! Les piscines... ? Une hantise pour moi, une peur irrépréssible qui doit

toucher tant de parents. Alors l'histoire de ce petit bonhomme, dont la vie a pris fin pour avoir voulu

simplement jouer dans l'eau, ça m'a déchiré.

Mais je suis aussi ravie (si tant est que ce soit le terme adéquat) qu'il existe, ce petit roman.

Rappelant à quel point des vies peuvent basculer, pour un instant fugace d'inattention.

Rappelant, en cette période estivale encore plus sans doute, que les tout-petits sont attirés par l'eau,

qu'ils ne se rendent pas compte du danger, que c'est à nous adultes de sécuriser les lieux de baignade.

Que l'attention doit être de chaque instant, sans relâche.

Mais aussi que parfois, un petit geste anodin a de grandes conséquences, qu'il peut ne pas y avoir

réellement de coupable, que l'erreur peut arriver à n'importe qui, si tragique fût-elle.

 

Un très court roman, si fort, qui m'a retourné le coeur et le ventre, mais que j'ai été heureuse de lire.