DSCN2367

L'allée du bout du monde

de Isabelle Wlodarczyk

Editions Philomèle

 

"- Père, votre voyage a t-il été agréable ?

- Le voyage a été long, particulièrement long. Voulez-vous m'accompagner dans la roseraie ?

Son père goûtait le parfum des roses. Il restait parfois des heures à paresser, assis sur un banc au pied du saule pleureur, au milieu des rosiers rouges. Dorothy s'asseyait près de lui et ne disait rien. Jamais elle n'aurait osé violer ce divin silence, jamais elle n'avait tant dit à son père qu'en se taisant. Ce soir-là, le saule pleureur semblait plus mélancolique qu'à l'ordinaire. Pour la première fois, dans ce coin retiré dans lequel leurs solitudes s'unissaient, son père parla. Sa voix n'était pas claire et sa poitrine oppressée se soulevait. Il frissonnait.

- Dorothy, tu es grande à présent. je vais repartie pour Guernesey, mais la vie ne sera plus comme avant."

 

Dorothy et Robin sont frère et soeur, ils vivent ensemble, auprès de leur mère,

dans une vieille mais splendide demeure, le prieuré, où, lorsqu'ils peuvent échapper à leur

acariâtre et sévère chaperon, Miss Mildred, ils aiment à explorer chaque couloir, chaque passage.

Leur père, Sir Peter Osborne, vit sur l'île de Guernesey, où il a été envoyé par le roi lui-même,

afin de tenir le rôle de lieutenant-gouverneur, ce qui signifiait accomplir bien des choses terribles...

 

William est un petit garçon bien jeune quand sa mère le remet à son oncle pour

faire son éducation. Elle ne peut subvenir aux besoin de l'enfant, en ayant déjà trop à éduquer.

Elle confie donc son fils à cet homme de confiance, qui a pris son rôle très à coeur, lui prodiguant soin

et apprentissage et a développé, au fur et à mesure des années, l'amour d'un père pour ce garçon.

 

La guerre est proche dans cette Angleterre de la première partie du XVIIe siècle,

et les trois enfants grandissent dans une atmosphère très particulière.

Le Roi d'Angleterre va être destitué par le Parlement les tensions sont grandes, perceptibles.

Alors que ces jeunes gens n'auraient jamais dû se rencontrer, le hasard, parfois capricieux,

va bousculer leurs destinées...

 

 

Ce roman m'a transporté !

Isabelle Wlodarczyk m'a totalement prise au dépourvu.

Par l'écriture si élégante de son roman, où le vocabulaire est riche et dense,

par l'ambiance si bien retranscrite des lieux, de l'époque, que je me suis retrouvée

plongée en pleine Angleterre de 1630/1650. Par la richesse du détail du récit, par ses personnages attachants,

par cette histoire à la fois tragique et romantique, totalement hors des sentiers battus.

Je me suis laissée prendre au piège, avec délectation !

Moi qui ne suis pas très "roman historique", j'ai pris un immense plaisir à découvrir

la part historique de son roman, voyageant de Londres à Paris.

Quant à la fin, elle m'a destabilisé, ce qui est d'autant plus un plaisir que ça n'arrive que peu souvent.

 

Ce roman est une petite merveille, une lecture romanesque que je n'ai su stopper

qu'arrivée à la dernière page...

 

 

Gros coup de coeur !

coeurbois